Tout juste rentrée de The Tree of Life film très attendu de Terence Mallick

Mon avis?

...

A éviter absolument!!!

J'ai juste cru mourir,  à partir des dernières 45 minutes j'ai regardé ma montre toutes les 5 minutes. Je n'ai jamais autant détesté un film...

Au début on est saisi par la beauté des images, les travelling sur les personnages et les paysages mais très vite ce côté esthétisant devient redondant et rapidement lassant : trop de beau tue le beau! Mallick nous remet une couche de je caresse l'herbe en marchant vu et revu dans son film précédent Le nouveau monde... et aussi Gladiator! Sans parler des volcans en éruption, les planètes, les méduses et les... dinosaures dont je n'ai toujours pas compris le rapport avec l'histoire!?! Gros trip avec l'eau : les personnages jouent une dizaine de fois avec le jet d'eau du jardin ou  se baignent ou il y a une rivière ou des rouleaux d'eau, et le délire final sur la plage avec tous les personnages...mouais... L'histoire quant à elle n'est pas super intéressante, de toute façon ce n'est pas le point important du film. N'est pas Stanley Kubrick qui veut!

Voilà un film qu'on peut définir de vain, interminable et surtout insupportable!!! Il fallait entendre les soupirs de soulagement de la salle lorsque le générique de fin est apparu et les protestations qui ont suivi! Plusieurs personnes sont parties pendant la séance, je n'ai pas osé... Dernière question : la première et la dernière image du film représentent quoi au juste ???

Et je viens de d'apprendre que le film a reçu la Palme d'or à Cannes???? Arghhhhhh pendez-moi!!!!

J'ai une de mes boucles d'oreilles qui s'est sucidée en se détachant toute seule sans même que je bouge!!!

Allez plutôt voir La ballade de l'impossible (Norwegian wood) réalisé par Tran Anh Hung

affiche_la_ballade_de_l_impossible_norwegian_wood_jpg_300x365_q95

Les images sont remarquablement cadrées et juste magnifiques. C'est une jolie ballade mélancolique dans le Tokyo des années 60 à travers les quatre saisons, une histoire tragique, des acteurs très justes.

Je suis allée voir ce film car je connais les beaux-parents du réalisateur qui m'en ont parlé l'été dernier : une histoire qui se déroule au Japon, la BOF composée par le guitarise de Radiohead, très alléchant.

Mais les quelques critiques lues ou entendues entre temps n'ont pas été tendres, j'y suis donc un peu allée à reculons mais j'en suis sortie agréablement surprise. Je reprocherai juste vingt minutes de longueur (ce qui n'est rien à côté de Tree of Life!!!), mon homme lui c'étaient les innombrables macros sur les oursins (symbole de la souffrance du personnage principal) auxquels je n'ai pas vraiment prêté attention.

L'occasion aussi de découvrir la jolie chanson Norwegian Wood des Beatles.

Demain autre genre j'emmène les enfants voir Rio!

Edit de dimanche : un moment de détente sympathique en famille, petits et grands ont apprécié, on sort de la salle en ayant le moral et une pêche d'enfer pas comme hier soir!